L’Institut Paul Scherrer PSI a restreint son activité en raison de la pandémie de coronavirus

Lors de sa conférence de presse du 16 mars 2020, le Conseil fédéral a annoncé que la Suisse entrait en situation extraordinaire après avoir été en situation particulière. A l’Institut Paul Scherrer PSI également, toutes les mesures décidées par la Confédération et le Canton pour la protection des collaborateurs et des prestataires externes sont mises en œuvre. De ce fait, l’activité de l’Institut Paul Scherrer est actuellement restreinte et tous les collaborateurs qui en ont la possibilité travaillent depuis leur domicile. Le PSI a mis en place un état-major «pandémie» qui se réunit plusieurs fois par jour pour évaluer la situation actuelle. Sur cette base, il prend des mesures pour protéger les collaborateurs et les prestataires externes, et assure la bonne conduite de l’activité limitée.

Fermé au public

Le centre d'accueil et le laboratoire des étudiants resteront fermés jusqu'à nouvel ordre. Le restaurant du personnel Oase est désormais ouvert uniquement aux employés.

Thérapie du cancer par les protons

Le traitement des patients atteints de cancer par la protonthérapie du PSI se poursuit.

La recherche se poursuit avec des restrictions

Les recherches se poursuivent à la Source de Lumière Suisse SLS du PSI. Les utilisateurs externes peuvent mesurer leurs échantillons en partie par télécommande. Le PSI est membre de la Task Force Covid-19 du domaine des EPF, qui a été créée le 19 mars. Avec cette initiative, le domaine des EPF veut être un modèle dans la gestion de la situation pandémique. Dans cette optique, le PSI a lancé deux appels à la communauté des chercheurs. D'une part, l'Institut Paul Scherrer se prête à la coopération avec d'autres groupes de recherche et l'industrie afin de développer des traitements et des diagnostics permettant de mieux combattre le Covid-19 et de mieux préparer la société à d'éventuelles futures épidémies. Le PSI a également lancé un appel à propositions : Toute personne souhaitant effectuer des mesures pour étudier le coronavirus dans les installations de recherche à grande échelle peut soumettre un projet.